Anime

  • Anime,  Review

    Princess Connect! Re:Dive – Recette royale pour festin miraculeux

    Durant l’année complètement bizarre que fut 2020, j’ai tout de même eu l’agréable surprise de voir une suite d’annoncée pour la plupart de mes titres préférés de cette année. Certaines ont déjà eu lieu (comme la saison 2 un peu molle de Hamefura, bien qu’avec une Bakarina toujours aussi géniale), d’autres viennent de se terminer1 (Love Live! Nijigasaki High School Idol Club et Machikado Mazoku2) tandis que d’autres doivent encore venir (Bofuri, In/Spectre). Puis il y a aussi eu Princess Connect! Re:Dive, cette adaptation de gacha qui m’avait plus que tapé dans l’oeil en tant que très bonne comédie attachante et colorée. Ce bonbon si précieux tenait avant tout sur…

  • Anime,  Coup de coeur,  Review

    La Sorcière invincible tueuse de Slime depuis 300 ans – Douceur en fantasy

    Chaque saison, dans ma liste d’animes à voir, j’aime toujours avoir un titre un peu plus doux, plus tranquille que les autres. Un anime apaisant que je pourrai mater sereinement pour passer un bon moment. Bref, quelque chose de chaleureux et de rassurant, un peu comme un doudou. Et durant le printemps, mon doudou s’est trouvé être la nouvelle vie d’une sorcière des plaines et de sa grande famille. De prime abord, La Sorcière invincible tueuse de Slime depuis 300 ans n’a pas grand chose pour se démarquer de la masse des titres isekai produits ces dernières années. On reste dans le traditionnel avec sa protagoniste, Azusa en l’occurence, qui…

  • Anime,  Review

    Les Enfants du Temps – L’éclaircie dans la tempête

    Il pleut à Tokyo. Voilà à peu près tout ce que je savais niveau histoire pour Les Enfants du Temps avant d’aller le voir. Son seul staff suffisait largement à me donner envie. Ne serait-ce que pour voir la nouvelle oeuvre de Makoto Shinkai, qui avait fait rêver le monde entier avec Your Name en 2016. Ainsi que le retour de Masayoshi Tanaka au chara design et de Radwimps à la musique. Ça a beau être mon habitude, rarement j’ai été aussi dans le flou sur ce qu’un film allait me raconter en entrant dans la salle. En même temps, après la claque qu’était Your Name trois ans plus tôt,…

  • Anime,  Review

    Anima Yell! – Du pur bonheur

    Si je vous dis “adaptation en anime d’une série des magazines Manga Time Kirara et diffusée en 2018”, vous penserez sans doute à l’excellent Yuru Camp (disponible chez nous sous le doux nom de Au Grand Air, sur Crunchyroll et chez Nobi Nobi). Et c’est tout à fait normal, la série est généreuse en qualité avec une ambiance cozy particulièrement bien retranscrite. Du coup, Yuru Camp a amplement tiré son épingle du jeu par rapport aux autres adaptations Manga Time Kirara. Mieux : c’est carrément devenu l’un de leurs plus gros succès, derrière l’indétronable K-ON! et dépassant la référence actuelle Gochiusa1 ! Ni plus ni moins que leur second plus…

  • Anime,  Review

    Urara Meirochou – Divines amies

    Des séries de cet hiver, laquelle avez-vous préféré ? Si je me base sur MyAnimeList, c’est la saison 2 de Konosuba qui aura suscité le plus l’intérêt. À raison, puisque la série fut aussi hilarante que l’an passé. On va ignorer Masamune-kun’s Revenge que je n’ai toujours pas fini, déjà parce que j’ai lu le manga et surtout parce qu’il est réalisé par le Silver Link baveux. Celui qui te fait des visages brouillons avec un trait gras. Bref pas celui qu’on a pu aimer sur Tanaka-kun wa Itsumo Kedaruge. Evidemment on a aussi Miss Kobayashi’s Dragon Maid, l’excellente comédie de KyoAni qui, encore une fois, a parfaitement su se…

  • Anime,  Review

    Tamako Love Story – Amour de mochi

    Techniquement parlant, Kyoto Animation – KyoAni pour les intimes – n’a réalisé que deux séries qui lui sont 100% originales. Ces séries, ce sont Munto TV et Tamako Market. La première est la version tv d’oav réalisés par le même studio entre 2003 et 2005. Et ce juste avant K-on ! qui a eu le succès qu’on lui connait. La seconde, diffusée en hiver 2013, est une comédie mignonne et qui se retrouve casée entre le moyen Chuunibyou demo Koi ga Shitai! et le seul KyoAni post-2007 que je n’ai toujours pas vu, Free!.Bref, Tamako Market sort dans une période où KyoAni est en mode « moe moe kyun kyun » depuis…

  • Anime,  Review

    Critique : Shirobako – La vraie vie (d’un studio d’animation)

    Il y a quelque chose de fascinant de voir un média parler de lui-même, surtout en industries culturelles. Sur le blog, j’ai déjà pu en parler au travers de Cimoc qui ne va en réalité pas très loin sur cet aspect (de nombreux détails y sont évités ou édulcorés). Plus généralement, on pense évidemment à Bakuman, célèbre manga du duo Tsugumi Ōba et Takeshi Obata (mais dont je n’ai lu que le premier tome). En animation, c’est en Shirobako que s’incarne cette curiosité. S’il n’est pas le seul dans ce domaine (selon MyAnimeList, Animation Seisaku Shinkou Kuromi-chan semble être très similaire), il n’empêche que Shirobako aborde l’industrie sans crainte d’aborder toute…

  • Anime

    Critique – Charlotte : Échec dramatique

    Sur le papier, Angel Beats et Charlotte se ressemblent énormément. Les deux séries ont été réalisé et scénarisé par Jun Maeda, ô combien reconnu pour son formidable travail sur Clannad et, justement, Angel Beats. Et toutes deux sont animées par P.A.Works dont les compétences sont plus que correctes en général. Et c’est ainsi en toute légitimité que Charlotte fut très attendue cet été. Cette attente n’a rendu son échec que plus cuisant.Un fiasco pourtant pas évident au premier coup d’oeil. C’est d’ailleurs ce qui peut surprendre le plus. Charlotte, malgré des idées particulièrement intéressantes et un visuel de qualité, fut un déboire exceptionnel. Charlotte est une série complètement ratée et…

  • Anime,  Review

    Critique – Nagato Yuki-chan no Shoushitsu : La Disparition du Respect

    Qu’il est simple de dire qu’un anime est mauvais. Mais il est bien plus intéressant – et important – de savoir dire pourquoi cet anime s’est soldé en un si gros échec. D’aller plus loin qu’un bête « j’ai pas aimé » pour aller pointer ce qui a réellement échoué. Et potentiellement sauver quelques détails. C’est le cas ici de Nagato Yuki-chan no Shoushitsu. Un anime qui mérite largement sa note symbolique de 0.1 sur mon Anime List. Car si je le place derrière d’autres ratés comme Tokyo Ghoul √A ou Mars of Destruction, c’est bien parce que la série fut un échec cuisant. Tellement grandiose qu’il semble presque irréaliste. Commet un…

  • Anime,  Review

    Critique – Panty & Stocking with Garterbelt : Anarchy cartoonesque with Imaishi

    J’aime bien Hiroyuki Imaishi. C’est un gars atypique, il a prouvé au monde entier son génie dans Gurren Lagann (et aussi un peu dans Evangelion puisqu’il a bossé sur l’animation de ce dernier) avec une série et les deux films qui en ont découlé. Et ensuite il s’est barré de Gainax pour fonder son propre studio et faire (presque) ce qu’il veut.C’est comme ça qu’est né le studio Trigger en aout 2011. Assez récemment, ce studio et notre brave ont fait Kill La Kill, anime ô combien de qualité dans son animation et sa soundtrack (je dirais bien scénario mais on va me taper) et aussi ô combien polémique. Et…